Nos brasseurs

Les dégustations de Camille

Les bières locales de

la Côte des Légendes

J'aime la bière !

 

Voilà, mon petit coming out de biérophile passé, je vais un peu vous expliquer tout ça. J'ai tendance à me faire la défenseure de cette boisson alcoolisée pétillante auprès des personnes non biérophiles. Vous n'aimez pas la bière, mais, laquelle? Car comme le vin il existe différents types, couleurs et façons de faire !

Blonde, rousse, brune... au spectre des teintes capillaires s'ajoutent les types : stout, trapiste, lager, IPA, pils, lambic... Pas facile de s'y retrouver ? Attendez !! On rajoute les bières aromatisées, fruitées et dites "de noël" ! Vous voyez ? Il reste encore un champ des possibles non négligeable avant de se détourner de cette boisson profondément conviviale qui flaire bon la culture celtique.

Petit historique de la bière en Bretagne

 

En Bretagne Nord, point de vignes à l'horizon, ou alors, comme le dit si bien Gwénolé Ollivier (Brasserie D'Istribilh) il faut attendre que le réchauffement climatique nous donne un "petit coup de pouce". En patientant, le houblon, l'orge et autres céréales s'y plaisent parfaitement depuis longtemps !

Durant la moitié du XIXe siècle, l’activité brassicole connaît un pic en parallèle des récentes découvertes scientifiques. En 1880, la Bretagne connaît ses heures de gloire avec près d’une centaine de brasseries ! Des p'tites bières qui ne voyagent guère, commercialisées dans un rayon proche.

Dans les années 1950, elles avaient presque toutes disparues !

 

L’hexagone est passé de 3160 brasseries en 1903 à moins de 300 dans les années cinquante dont seulement 3 en Bretagne (Nantes, Rennes et Brest).

 

Le début des années 80 fut catastrophique, il reste alors moins d’une vingtaine de brasseries en France. Le mouvement de multiplication de micro-brasseries en provenance des États-Unis puis de Grande-Bretagne déferle alors sur la Bretagne. La première brasserie artisanale de France, Coreff (cervoise en breton), est lancée à Morlaix en 1985 et entre en résistance face aux bières industrielles. Suivront, en 1990, Lancelot, près de Ploërmel, puis Sainte-Colombe, près de Janzé, en 1996.

Aujourd'hui elles reviennent force

 

Dans leur sillage, les créations se multiplient : une vingtaine en 2000, une centaine aujourd'hui. Désormais l’hexagone en compte plus d’un millier ! La Bretagne est aujourd’hui la 3e région productrice de bière en France. Il ne s’agit finalement que d’un retour à la normale pour un pays plus brassicole que l’on ne le croit !

Ma petite sélection

Je suis toujours partante pour toutes les couleurs avec une préférence pour les blondes et les brunes type stout ("comme la Guiness").

Par chance sur la Côte des Légendes nous avons trois brasseurs passionnés qui produisent de la bière de qualité. De leurs nombreuses bières, que je n'ai pas toutes goûtées, j'en ai retenu une de chaque !

ribin.jpg
DSC07021.JPG
IMG_5880.JPG
"Les trois brasseurs"

Ce qui pourrait être le nom parfait pour une bière ("Bière des trois brasseurs") est la réalité de la Côte des Légendes, laissez-moi vous les présenter en quelques mots et chiffres!

Localisation : Plouider

Date de création : 2013

Production : 300 hl/an

Gamme : 4 bières

Le petit + :

le pionnier sur la Côte des Légendes

Localisation :

Plounéour-Brignogan-Plages

Date de création : 2017

Production : 200hl/an

Gamme :

3 bières + 1 bière spéciale avec un ingrédient de la grève par saison

Les petit + :

éco/logique, ingrédients locaux, consignes...

20170805_171954.jpg

Localisation : Kerlouan

Date de création : Janvier 2017

Production : 50 hl/an

Gamme : une vingtaine de bières

Le petit + :

des bières éphémères pour célébrer l’arrivée de chaque nouvelle saison, des bouteilles consignées.

Mise en bouteille1.JPG